De 1972 à 1993, plus de 300 tonnes de chlordécone ont été déversées sur la Guadeloupe et la Martinique. Ce pesticide très toxique a créé une véritable crise sanitaire et environnementale. Et même s’il n’est plus utilisé depuis 25 ans, il est toujours présent dans la chaîne alimentaire. Aujourd’hui, la Martinique et la Guadeloupe possèdent les deux plus hauts taux de cancers de la prostate au monde et un taux de naissances prématurées 4 fois plus élevé que la moyenne nationale. Reportage.

>> Sur France 24 : Le chlordécone, un « scandale environnemental » pour Macron

Une émission préparée par Patrick Lovett et Gaëlle Essoo.

Par Edward HAYWOOD

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here