Le décès de Nicolas Chauvin, jeune joueur du Stade Français, à la suite d’un plaquage reçu en plein match, est venu réalimenter le débat sur la violence accrue du rugby, quatre mois après la mort de Louis Fajfrowski, lui aussi après un plaquage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here