Carlos Alvarado, président de 38 ans du Costa Rica, détaille sur France 24 sa vision de l’immigration, de la situation politique dans la région et du changement climatique. En poste depuis mai dernier, il souhaite « décarboner » son pays en éliminant peu à peu la consommation d’essence et de diesel, et améliorer la situation de son voisin nicaraguayen, en proie à une crise politique et sociale depuis plusieurs mois.

Par Marc PERELMAN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here